Dépasser la peur, dépasser le passé

Dépasser la peur, dépasser le passé

Dans les émotions de base, la peur est une des plus positive chez nous car elle nous permet de réagir à un danger où à une menace réelle. En effet, elle nous permet de nous protéger et ainsi augmenter nos chances de survie en tant qu’être vivant.

La peur est quelque chose de tout a fait naturel et d’essentiel, Cependant il arrive qu’elle nous paralyse, qu’elle s’innice dans notre vie de tous les jours au point de mettre en danger notre santé psychique.

 

Lorsqu’un événement traumatisant nous arrive, notre conscient et notre inconscient le vivent en même temps mais pas de la même façon. En effet notre cerveau conscient, logique, cartésien pense le «digérer» en l’analysant et le rangeant en souvenirs alors que notre cerveau inconscient, émotionnel le vit comme si il était encore bien présent et réel.

Il est essentiel de comprendre que le mécanisme de la peur est inconscient : notre cerveau émotionnel est là pour nous protéger et réagit à la moindre réactivation du traumatisme. Nous n’avons donc pas de prise sur nos réactions lorsque la peur nous envahit.

 

Nous n’éprouvons pas tous les même peurs, et la peur n’est pas forcement qu’une question de survie comme l’ont vécu nos ancêtres de la préhistoire lorsqu’ils se retrouvaient devant un mammouth en train de charger. Les peurs peuvent apparaitre, soit après un ancrage profond ( un parent qui répète tous les jours que la rue est dangereuse) soit après un traumatisme ( viol, accident, agression....), ces dernières étant les plus paralysantes.

 

Peu importe la qualification et l’importance de nos peurs, nous comprenons qu’elles sont directement liés à notre passé. Et bien que nos peurs soient reliées à notre passé,  elles paralysent notre présent et polluent notre futur. Elles transmettent une information d’insécurité par rapport à notre futur et cette peur s’auto-alimente par ce que je projette (ce qui pourrait m’arriver) )dans le futur, de ma non-capacité à gérer ce que j’aurai à affronter.

 

Les peurs peuvent avoir des origines diverses et leurs conséquences sont aléatoires. La gestion de notre vie passe par la gestions de nos émotions et donc de nos peurs. Une peur reliée à la confiance en soi comme parler en public, se traite efficacement par une séance d’hypnose axée sur le conditionnement d’une image de soi positive et réaliste.

 

L’hypnose aide la personne à briser ses liens avec le passé, à transformer les messages d’angoisse anticipative que l’inconscient fait remonter au conscient en cas de crise.

De plus, la confiance en soi est augmentée et permet de surmonter cette peur de parler en public qui jusqu’ici était perçue comme insurmontable.

 

Quand aux peurs liées à un traumatisme, elles sont traitées par l’EMDR, qui est un outil formidable pour soulager les personnes en un temps restreint. Cette pratique s’adresse à notre système immunitaire psychique et permet de re-traiter l’information du danger. Ainsi, le passé n’est pas oublié mais transformé afin de se laisser le plaisir de continuer avancer …..sans peurs ni reproches !

Ecrivez votre article ici...


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par l'ECH

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib