« Une rupture amoureuse est un vrai traumatisme, dont la souffrance est bien souvent sous-estimée. »

14 Sep 2022 Stéphanie Gobbo - Hypnose

       Dans la société actuelle, où l'amour devient une marchandise et où un couple sur trois se sépare, la rupture amoureuse est banalisée voir dénigrée.

        Il s’agit pourtant l'un des événements les plus douloureux de notre existence, surtout lorsque le schéma se répète. 

        Qui n’a jamais entendu :  « Le temps fera son office, de toute façon il n’était pas pour toi », « un de perdu, dix de retrouvé ! » ou encore « Arrête de quémander de l’amour comme un petit chien, soit plus adulte ! »

       Si vous avez vécu, comme bon nombre de nos concitoyens, une rupture amoureuse dans votre vie, vous savez sans doute essuyez ce genre de commentaires. Au delà du fait qu’il ne nous rassurent aucunement, ils peuvent même nous amener a nous sentir encore plus mal. En effet, s’épancher sur cette terrible douleur de la perte de l’être aimé est synonyme de faiblesse. 

       Dans notre société en pleine surconsommation de liaisons et où les individus doivent se montrer rationnel et compétitifs, il est mal venu de parler de ses émotions.

        Il n’y a pas de règles dans l’amour et dans une rupture les deux protagonistes peuvent souffrir. Bien que celui qui est quitté est souvent plus dans la souffrance car il n’a pas donné son accord. Elle est donc très souvent sous-estimée et  dans les deux camps, il y a un deuil à faire.

       On se dit que l’on va s’en sortir, que bientôt cela sera un souvenir nostalgique. Et heureusement, c’est souvent le cas. Mais pour certains, ce peut être le déclencheur d’un véritable tsunami.

        Une impression de vertige extrême nous envahit, avec cette impression que l’autre est indispensable à notre survie, que nous allons mourir de chagrin. Des angoisses archaïques de séparation, d’abandon, voir de mort peuvent resurgir.  

        Lorsque nous traversons des ruptures à répétition, notre cerveau émotionnel enregistre ces événements comme des traumatismes et tente de nous protéger en mettant en place des comportements d’évitement. 

       On peut alors facilement plonger dans la dépression, les crises d’angoisse, les addictions…sans parler que l’on a observé que  50 % des personnes qui ont fait une tentative de suicide, on eu comme déclencheur, une rupture amoureuse non consentie.

         Une séparation est un vrai deuil à faire, et même parfois plus difficile à faire que le décès d’un être cher. Car c’est le deuil d’une personne qui est là mais qui nous refuse son amour, sa présence et toutes les projections de la vie à deux, d’un avenir commun.

         Lorsque tout d’un coup, tout ceci prend fin, c’est comme si la vie s’arrêtait. Notre monde, notre équilibre, nos rêves s’écroulent. C’est un énorme bouleversement des repères psychiques.

         Tout comme le deuil d’un décès, les thérapies par l’Hypnose et l’EMDR, peuvent vous aider, à surmonter cette épreuve. 

Libéré de vos traumatismes, vous pourrez envisager un nouveau départ et peut-être même l'éventualité que cette rupture douloureuse est, quelque part, une chance.


Articles similaires

Derniers articles

« Une rupture amoureuse est un vrai traumatisme, dont la souffrance est bien souvent sous-estimée. »

Tics et TOC ou le symptôme d'un traumatisme

Libre sans Tabac !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par l'ECH

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib